SANTÉ MENTALE ET LEGISLATION FRANÇAISE

Quelques rappels ...

Psychiatre

Diplômé.e de l'université de médecine ayant effectué une spécialisation en pathologies mentales. Le.la psychiatre n'est pas initialement formé.e en psychothérapie mais peut, comme tout praticien, choisir de suivre des enseignements complémentaires (Psychanalyse-Sexologie-Hypnose...). Exerce en libéral.e ou salarié.e. Seul.e habilité.e à rédiger des ordonnances.

Psychologue D.E (Diplômé.e d'Etat) 

Diplômé.e d'une université française, de niveau Bac+5, titulaire d'un titre au RNCP (Répertoire  National des Certifications Professionnelles) et d'un numéro ADELI déclaré à l'ARS de son département d'exercice. Libéral.e ou salarié.e

Plusieurs spécialisations possibles : Psychologie clinique, psychologie cognitive, psychologie sociale, psychologie du travail etc... La France distingue le niveau universitaire (le master est à la fois un grade et un diplôme) du métier. Ceci n'est pas le cas dans de nombreux pays. Le.la titulaire d'un doctorat de psychologie obtenu en France n'est pas automatiquement inscrit.e au RNCP.

Ex: Bien que son niveau de formation soit supérieur à un master français, un.e titulaire d'un doctorat de psychologie clinique de l'Université de Montréal ne pourrait s'installer comme psychologue libéral.e en France ni même être recruté.e en tant que salarié.e sans passer par une procédure administrative longue (et rarement couronnée de succès). 

De la même façon, le.la titulaire d'un master en psychologie d'une université hors de France ne peut prétendre à une inscription au RNCP sans passer par la Commission Nationale des Psychologues gérée par l'Education Nationale. Chacun jugera des motivations idéologiques de cette réglementation ainsi que de leurs conséquences scientifiques sur la discipline. 

 

Psychothérapeute 

Depuis 2012, ce titre est protégé et ne peut être utilisé que par les titulaires d'un doctorat ou d'un master universitaire en psychologie clinique ou psychanalyse. Les psychologues D.E sont automatiquement reconnus comme psychothérapeutes.

Psychopraticien.ne 

Toute personne ne rentrant pas dans les catégories précitées. Titre non réglementé et non protégé.

Ex1: Praticien.e en psychanalyse sans master universitaire, formé.e en école privée. La profession de psychanalyste n'est pas réglementée, et le titre de psychanalyste n'est pas protégé.

Ex2: Praticien.ne formé.e à l'étranger ou dans des structures ou fédérations professionnelles non agrées par l'Education Nationale mais reconnues au niveau international.

Etc ...

En France, aucune consultation de Psychologue D.E libéral.e ou de Psychothérapeute ne donne lieu à un remboursement. Seules les consultations effectuées par un médecin psychiatre ou un psychologue D.E travaillant en établissement public (type CMP ou hôpital) sont remboursées par la sécurité sociale. Les quelques  expérimentations annoncées pour le libéral dans certains départements relèvent plus de la communication que d'une politique de santé réelle.

Comment définir la psychologie ? 

La science qui étudie les processus mentaux. Le mot provient du grec: psico (âme) et logía (étude). Cette discipline évalue les trois dimensions des dits processus : cognitif, affectif et comportemental.

La psychologie moderne se charge de compiler des faits sur la conduite et l’expérience humaine, tout en les organisant systématiquement et en élaborant des théories dans le but de les comprendre. Ces études permettent d’expliquer le comportement des êtres humains voire parfois de les anticiper par modélisation.

Quelle différence avec la psychiatrie ?

La psychiatrie est une spécialité médicale au même titre que la cardiologie ou la chirurgie. Elle se consacre au diagnostic, à la prévention et aux traitements des maladies mentales (psychoses, schizophrénie etc...)

Et la psychanalyse ?

Initialement appelée, cure psychanalytique par son auteur, le neurologue autrichien Sigmund Freud, cette technique repose sur un certains nombres de postulats et concepts très discutés scientifiquement. Quelques courants se sont développés s'inspirant des publications de S.Freud ou en dissidence de ses croyances (Lacan, Jung etc...).

Historiquement,  la France s'est illustrée en psychiatrie puis a été fortement imprégnée par la psychanalyse freudienne dans la seconde moitié du XXe siècle.

La psychologie moderne s'est surtout développée dans les pays anglo-saxons (Etats-Unis, Canada, Royaume-Uni et Australie), ainsi qu'en Suisse, Belgique et Europe du Nord (notamment en Suède et en Finlande) où les consultations sont parfois remboursées. Aujourd'hui en Asie, la Chine, le Japon ou la Corée investissent de plus en plus dans les cognitives sciences.

L'essentiel de la recherche internationale s'effectue donc en anglais, la France s'y illustre par sa relative absence. La faible pratique de cette langue, couplée à  une législation protectionniste sur la formation et les autorisations d'exercice expliquent en partie cette situation. De la même façon qu'une forme de lobbying empêche la massothérapie de se développer  (alors qu'elle est pleinement encadrée et reconnue en Suisse et au Canada par exemple, voire remboursée par certaines mutuelles), la psychanalyse et la psychiatrie jusqu'à ce jour ont considérablement phagocyté le développement de la psychologie dans l'hexagone. Il reste donc beaucoup à faire dans ce domaine. 

Qu'est-ce qu'un "bon" thérapeute ? 

Chez Ethoplus® nous avons construit une philosophie qui synthétise ce qui nous semble être le meilleur de chaque école expérimentée à travers le monde car "Du choc des idées jaillit la lumière" (Nicolas Boileau). Nous combinons l'EBP (Evidence Based Practice ou Pratique Fondée sur les Preuves) à une approche pragmatique. Un bon thérapeute est un thérapeute qui vous permet d'avancer au plus près de vos objectifs du moment dans le respect de votre singularité. C'est à la fois aussi simple et complexe que cela... 

psychocartoon.jpg